Instructeurs

Pendant deux jours, le Swiss Blades proposera 12 ateliers couvrant une variété d’armes, de périodes historiques, d’approches, et de niveaux de compétence. Le but est d’offrir un large choix aux participant-e-s, afin que chacun-e, débutant-e comme expérimenté-e, puisse en profiter. Le programme permettra aussi aux personnes inscrites au tournoi de participer à au moins deux des cinq sessions d’ateliers. De plus, nous organiserons plusieurs conférences le samedi soir. Les horaires détaillés suivront.

Voici les présentations des instructeurs:


Marine Beaumel (FIN)

J’ai toujours pratiqué toutes sortes de sports et différents arts martiaux (savate, boxe thai, judo, …). J’ai découvert les AMHE en 2008 et j’ai rejoint le groupe à Toulouse (France) en 2010, où j’ai pratiqué l’épée et le bocle, puis j’ai commencé à l’enseigner. Je suis instructrice depuis 5 ans maintenant. Actuellement, je suis à Tampere (Finlande) où j’ai co-fondé un nouveau groupe il y a 4 ans. Je pratique aussi le langes messer et la dague, mais je me concentre principalement sur le I.33.

 

Atelier:
Biomécanique dans l’épée et bocle du I.33


Jasper Boelsma (NED)

J’ai commencé à faire des AMHE en janvier 2015, avec un petit groupe d’étudiants en archéologie à l’Université de Leiden. Ce petit groupe est ensuite devenu HSSV Ludolph van Ceulen, le seul club d’AMHE pour les étudiants universitaires aux Pays-Bas.

Le club se concentre principalement sur le messer de Lecküchner, tout en essayant d’inclure autant d’armes différentes que possible, pour permettre à nos étudiants d’expérimenter à la fois l’unicité et les similitudes entre différents armements.

Il y a deux ans, j’ai commencé à expérimenter avec le système de combat de l’âge viking, et je pratique depuis entre 2 et 6 heures par semaine. Et maintenant, je me sens prêt à diffuser ce progrès avec la communauté. J’ai déjà présenté cet atelier à l’événement Winterkamp, organisé par le Zwaardkring, et j’ai l’intention de le présenter beaucoup plus souvent.

Atelier:
Introduction à l’épée et au bouclier viking

Conférence:
L’évolution de la Spatha et de son utilisateur


Rui Ferreira (POR)

Rui Ferreira est un membre fondateur et un instructeur de Espada Negra – Groupe d’étude des AMHE à Lisbonne, ainsi qu’assistant instructeur à l’Académie d’escrime historique. Il mène de nombreuses recherches sur le sabre militaire britannique de la période napoléonienne. Avec trois traductions jusqu’à présent, il a également contribué à rendre accessible à la communauté certains des contenus portugais moins connus du 19ème siècle. Rui est également friand de rapière italienne, et étudie et enseigne activement dans son club selon le traité de Capo Ferro. En outre, vous pouvez reconnaître certaines de ses œuvres dans le cadre du Fencing Masters Project, où Rui utilise ses connaissances artistiques et sa formation pour faire revivre les maîtres d’armes que nous aimons et étudions.

Atelier:
La rapière de Capo Ferro


Alexander Fürgut (DE)

Alexander Fürgut est instructeur d’épée longue et de lutte historique au Schwabenfedern Ulm, un club qu’il a co-fondé en 2011. Il travaille principalement avec la tradition de Liechtenauer et le Codex Dantzig. Ses intérêts en arts martiaux comprennent également un entraînement régulier au judo et au jiu-jitsu brésilien. En tant qu’instructeur, son objectif est de former des élèves qui savent comment réussir face à des adversaires résistants et qui sont capables de manipuler des armes supplémentaires ainsi que le combat à main nues. Pour cette raison, un élément central de ses enseignements sont les exercices avec la vitalité (Aliveness) et la résistance progressive conduisant au sparring.

Atelier:
Entraîner le Zornhau avec Vitalité

Conférence:
S’entraîner avec Vitalité (Aliveness)


 Jens Peter Kleinau (DE)

Jens P. Kleinau est instructeur pour les armes à une main et les combinaisons d’armes à une main à Zornhau, en Allemagne. Son chemin dans les arts et sports martiaux a commencé en 1973 avec l’escrime olympique. Depuis, il a étudié plusieurs arts martiaux, avec quelques principalement liées aux blessures résultant de ce type de loisir. Ses principaux domaines d’intérêt ont été l’escrime et le karaté Shotokan (Risto Kiiskilä). Il est toujours impliqué dans le Wing Chun (Richard Cole, lignée Leung Ting), les arts martiaux historiques (Torsten Schneyer et beaucoup d’autres), et plus récemment dans le Taijiquan (lignée Yang Style). Il est membre de Zornhau depuis 2005 et rejoint en 2009 un deuxième club d’AMHE nommé Stahl auf Stahl (Francfort, Allemagne). En 2013, il fonde l’association des Nouveaux Marxbrüder à Francfort, et en 2016 il commence à enseigner à Fechtfabrik dans la même ville. Il est un instructeur recherché lors d’événements ou d’ateliers internationaux car il réduit sa participation à seulement quelques-uns par an. Ses sujets d’enseignement préférés sont le Langes Messer (long couteau), l’épée et bouclier, le bouclier et lance. Jens P. recherche, transcrit, traduit et interprète les livres de combat du Moyen Âge et de la Renaissance et publie dans son blog renommé http://talhoffer.wordpress.com. Dans le cadre de l’équipe Zornhau, il mesure et manipules des armes et boucliers originaux et publie les données sur le site internet du club. Pour élargir son horizon et assurer la qualité de son travail, il est en échange constant avec d’autres experts (en utilisant principalement les 3 lettres “jpk”  ou un nom de plume correspondant à cet acronyme comme “Johann Paulus Kal” sur Facebook).

Atelier:
Se battre comme un garde du corps


Michael Müller-Hewer (CH)

Né en Allemagne, j’ai commencé à apprendre le combat de scène et “escrime ancienne” à Paris en 1984 et j’ai étudié sérieusement l’escrime baroque française depuis 1990. Pendant plus de 20 ans, j’ai travaillé en France comme Comédien-cascadeur, chorégraphe et spécialiste pour des armes blanches au cinéma et au théâtre. Depuis 1992, j’enseigne l’escrime scénique et historique. Après trois ans d’études, j’ai obtenu en 1996 le certificat d’un maître d’armes du “Akademie der Fechtkunst Deutschlands”. Depuis 2000, je vis à Lausanne/Suisse. La pratique du combat celtique en Suisse s’est développée autour de mon enseignement à l’Université de Lausanne (UNIL) avec le groupe d’étude Cladio. Aujourd’hui je travaille au “Cercle des Armes de Lausanne” avec le groupe “CALhistar”. Selon la tradition de Maîtres itinérants je donne régulièrement les ateliers de combat scénique et AMHE en France, en Allemagne, en Suisse et en Italie.

Ateliers:
L’escrime française et l’épée de cour
Le bâton français


Anouk Post (NED)

Anouk Post a commencé à faire des AMHE à la fin de l’année 2012. Comme la plupart des gens, elle a commencé dans un club pratiquant l’épée longue, mais tout a changé quand elle a tenu un sabre en main pour la première fois en 2015. Une musique céleste est descendue du ciel, une lumière s’est dégagée de la lame magnifiquement courbée, dotée d’une garde élégante, et l’épée longue est devenue une chose du passé.

Bon, cela ne s’est peut-être pas passé de manière aussi dramatique, mais son intérêt est monté en flèche au moment où elle a lu pour la première fois ‘the Art of Defence on Foot’ de C. Roworth, et bientôt elle possédait plus de sabres que d’épées longue. Enthousiasmée par la description simple mais approfondie venant de Grande-Bretagne à l’époque napoléonienne, elle s’est rendu compte que c’était le traité parfait pour les personnes qui n’avaient jamais tenu de sabre auparavant. Il ne fallut pas longtemps avant qu’elle ne donne son premier atelier de présentation de sabre, et a depuis réussi à propager le virus du sabre à la fois aux niveaux national et international.

Anouk a participé avec succès à plusieurs compétitions et a donné des ateliers à plusieurs reprises tels que HEMAC Dijon, By the Sword, et le International Lowlands Hema Gathering. En tant qu’instructrice indépendante, elle enseigne parfois dans plusieurs clubs d’AMHE aux Pays-Bas, et lorsqu’elle n’enseigne pas, elle se consacre à ses devoirs en tant que membre du conseil d’administration de la Fédération Néerlandaise des AMHE.

Atelier:
Le cours accéléré parfait sur le sabre militaire britannique


Oskar ter Mors (NED)

Oskar ter Mors fait des AMHE depuis 2009, cherchant un passe-temps qui unirait son amour de l’histoire et son désir d’apprendre les arts martiaux. Dès lors, les choses sont devenues incontrôlables, car Oskar passe le plus clair de son temps à se battre avec des épées ou à penser à se battre avec des épées. Depuis 2013, il est instructeur à l’AMEK. Son expérience en AMHE englobe l’enseignement, la recherche et la compétition, car il pense que tous ces éléments sont importants pour devenir un bon artiste martial. Bien qu’il pratique plusieurs armes et systèmes, il est le plus à l’aise en maniant une épée longue ou un Langes Messer.

Atelier:
Estoc mutuel. L’utilisation de la longue pointe (Langenort) dans le Langes Messer.


Davy Van Elst (BE)

Davy Van Elst a débuté comme escrimeur actif chez Sumus Soldani en 2009 et en est devenu l’instructeur principal en 2013. Non seulement intéressé par l’épée longue de Liechtenauer, il a également commencé à étudier Joachim Meyer et a rapidement acquis le rang de Fechter dans la Meyer Freifechter Guild après un test de sa connaissance et son habileté avec l’épée longue selon Joachim Meyer. En plus de l’épée longue, Davy a aussi un faible pour le système d’épée et bouclier bolonais qu’il n’a commencé que récemment au début de 2017. En plus d’enseigner les cours hebdomadaires à Sumus Soldani, il a également donné un certain nombre d’épée longue et d’épée et bouclier bolonais, en Belgique et dans d’autres pays.

Atelier:
Utilisation tactique du Zufechten


Mickaël Vieillard (FRA)

Président de l’association Armatura, représentant de la commission Recherche, Histoire et Patrimoine, ainsi que de la commission PALAS au sein de la FFAMHE et fondateur du site de référencement de sources: ressourcesamhe.com. A commencé les arts martiaux asiatiques à l’âge de 10 ans, les pratiquant avec régularité jusqu’à ses 21 ans puis par intermittence jusqu’à aujourd’hui. Il commence aussi “l’évocation historique” avec des amis à partir de 2004 par goût des arts martiaux et des épées. Ce qui le conduira à s’interroger sur les pratiques historiques, à découvrir des sources en lignes et à très vite contacter De Taille et d’Estoc, l’association d’AMHE la plus proche de chez lui. Il fonde Armatura avec l’aide de DTE fin 2013, pour pratiquer plusieurs armes, époques et traditions sans chercher la spécialisation, se laissant guider par sa curiosité. En parallèle, il découvre le problème de décentralisation des sources, des travaux et la difficulté d’accéder à ceux-ci. Il commence dès 2014 à compiler et référencer et rendre disponibles, en ligne, ses recherches personnelles pour arriver aujourd’hui à un peu plus de 60 documents sur des traditions ou thèmes divers.

Atelier:
Défendre son honneur et sa vie au couteau, d’après Émile André


Darko Andrea Zürcher (CH)

Avant de commencer les AMHE, j’ai fait du Judo dans ma jeunesse et du Schläger et sabre pendant mon temps à l’université.

Je pratique l’escrime historique depuis 2012, assumant de temps en temps le rôle d’instructeur depuis 2013, et j’ai commencé le groupe Sub Brach à Olten en 2014.

Depuis, j’ai donné des ateliers sur le sabre, le poignard, le dussack, le bâton, l’épée et bocle, l’épée longue.

 

Atelier:
Überlaufen, Durchlaufen, Messer nehmen nach Lecküchner


Inscription

Contactez-nous avec le formulaire ci-dessous pour donner un atelier.

Note: notre liste d’instructeurs est complète pour 2018. Si vous nous envoyez votre inscription, nous en tiendrons volontiers compte pour 2019.

*Champs obligatoires